DÉBAT CITOYEN PLANÉTAIRE : Forte participation mauricienne notée

Hier, samedi 6 juin, a eu lieu le débat citoyen planétaire sur le climat et l’énergie. 83 pays se sont associés à cette initiative ambitieuse. À Maurice, l’événement s’est tenu au collège Imperial à Curepipe sous la coordination de la Plateforme citoyenne. On aura noté la présence d’une centaine de Mauriciens. Le thème de ce débat est “La négociation sur le changement climatique c’est aussi une question de démocratie mondiale.”
Le débat citoyen planétaire sur le climat et l’énergie associe 10,400 citoyens issus de 83 pays, 5 continents et 15 îles. Dans chaque pays, 100 citoyens participent à une journée d’information et de délibération leur permettant de se faire une opinion éclairée et de donner leur avis sur 5 sujets-clés des négociations de la 21e Conférence des Parties (COP21), qui aura lieu à Paris en décembre prohain.
Ce projet ambitieux s’inscrit dans le cadre de l’article 6 de la Convention-cadre des Nations Unies sur les Changements climatiques. Il encourage la sensibilisation du public et permet la participation de tous à l’élaboration des politiques dans le cadre du changement climatique. Projet, par ailleurs, qui a été co-initié par le Secrétariat de la Convention-cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC), la Commission nationale du débat public, le Danish Board of Technology Foundation et le cabinet Missions Publiques.
Étaient présents à l’événement Ivan Collendavelloo, vice-Pm et ministre de l’Énergie; Raj Dayal, ministre de l’Environnement, et Laurent Garnier, ambassadeur de France à Maurice. Le débat local a été diffusé en direct à Paris. Le débat citoyen planétaire a permis aux participants d’exprimer leur avis sur 30 questions, dont les résultats ont été mis en ligne. Les recommandations formulées par les citoyens, à travers un questionnaire et une méthode identiques pour chaque pays, seront présentées aux négociateurs lors de l’intersession du 15 juin et au cours d’un grand événement à Paris, à J-60 de la COP21, en novembre.
Pour Fabiani Balisson, porte-parole de la Plateforme citoyenne, c’est la première fois qu’autant de participants se sont présentés à l’événement planétaire. “Contrairement à ce que nous craignions, nous avons eu une centaine de participants qui sont restés du début à la fin”, se rejouit-il. Il indique que les résultats seront donnés aujourd’hui.

Article paru dans Week-End |