Contrat des IPP – Patrick Assirvaden lève une partie du voile

«La clause 128 du contrat avec les Independant Power Producers (IPP) stipule que pendant 20 ans, tout changement au contrat sera considéré comme un ‘change of law’.

Toute taxe qui serait imposée aux IPP devra être payée par le CEB. » C’est la déclaration faite par le président du PTr et ancien Chairman du CEB, Patrick Assirvaden, qui est intervenu par téléphone lors de l’émission ‘Le Grand Journal’ sur Radio Plus, lundi, axée sur la polémique autour du projet CT Power. « Le contrat signé avec les IPP va à l’encontre des intérêts du pays », a-t-il lancé.

Il s’est aussi montré très critique envers le CEB : « Le CEB a échoué sur la question de la demande en énergie. » Selon le président du PTr, qui s’est dit contre le projet d’utilisation du charbon, un besoin en énergie électrique de l’ordre de 100 megawatts ne pourra être obtenu, du moins pas dans l’immédiat, à travers l’utilisation de sources d’énergies renouvelables, comme le soleil ou encore le vent.

« Tout le monde est à blâmer pour cette lacune, y compris le CEB », a souligné Patrick Assirvaden.
Selon lui, le CEB devrait commencer à mettre sur pied une « politique de sensibilisation sur la maîtrise de la demande en énergie. » Il déplore « le manque d’encouragement pour l’utilisation des énergies renouvelables. » L’ancien Chairman du CEB est d’avis que dans ce contexte, « le CEB n’a pas d’autre choix que de continuer à utiliser l’huile lourde ».

Khalil Elahee, expert sur la question énergétique, et Stefan Gua, membre de Rezistans ek Alternativ, qui étaient les invités du ‘Grand Journal’, ont réclamé que le gouvernement « redéfinisse sa politique énergétique. »

Par ailleurs, suite au feu vert obtenu pour le projet CT Power et la grève entamée par Jeff Lingaya en signe de protestation, un comité de soutien a été créé. Il regroupe des membres de la Plateforme Citoyenne, de Reistans ek Alternativ et plusieurs artistes et citoyens solidaires de l’action du gréviste. Il a aussi dévoilé ses objectifs. De son côté, Rezistans ek Alternativ a émis un communiqué pour affirmer son soutien à Jeff Lingaya « ki pe expoz so lavi ».

 

Source: http://www.defimedia.info/defi-quotidien/dq-actualites/item/25881-contrat-des-ipp-%E2%80%93-patrick-assirvaden-l%C3%A8ve-une-partie-du-voile.html