CENTRALE D’ÉNERGIE À CHARBON : La Plate-forme Citoyenne pas surprise par la posture du MMM

L’Ong dit toujours militer pour un mix de production à partir d’énergies renouvelables.

ct_power_site_0Le Leader de l’opposition et du MMM, Paul Bérenger, avait plaidé, la semaine dernière, pour que le pays “tourne la page de la polémique” autour de la centrale d’énergie électrique à charbon que CT Power insiste à construire à Pointe-aux-Caves entre Albion et Pointe-aux-Sables. Paul Bérenger et son parti — qui ont beaucoup interpellé le gouvernement à l’Assemblée nationale à ce sujet — a déclaré vouloir qu’un nouvel appel d’offres international soit lancé pour qu’un projet aboutisse afin de prémunir le pays contre une pénurie énergétique qui menace. Bérenger avait précisé que CT Power pourrait participer à la compétition ouverte et que tous les modes de production (charbon, bagasse, gaz et autres) pouvaient être considérés du moment que la technologie utilisée serait de dernier cri et sans danger.
La Plate-forme Citoyenne engagée dans la lutte contre la prolifération des centrales à charbon dans le pays et qui s’affronte de manière systématique et structurée à CT Power affirme “n’être nullement surprise par la posture adoptée par le leader de l’opposition”.
Yannick Cornette, porte-parole de la plate-forme, rappelle que “Paul Bérenger l’avait déjà dit lors de sa PNQ en novembre 2013 qu’il préfère qu’il y ait un appel d’offres ouvert pour une centrale de 50 ou 100 MW”. Il ne faut pas oublier aussi, rappelle Yannick Cornette, “que l’Union européenne impose que tout projet supérieur à Rs 400 Millions qui implique un financement de sa part passe impérativement par un appel d’offres ouvert. C’est une épée de Damoclès que le gouvernement a actuellement sur la tête avec un enjeu de Rs 600 millions de financements venant de l’Union”.
“Si La Plate-forme Citoyenne devait faire un choix entre la mise en place de CT Power dans les conditions actuelles et un appel d’offres ouvert, il préfère prendre la dernière option tout en maintenant qu’une production à partir de sources d’énergies renouvelables (solaire, éolienne, vagues) serait de loin une meilleure solution pour une île Maurice durable et saine”, soutient Yannick Cornette.
La Plate-forme Citoyenne maintient que le projet de CT Power est un “unsollicited bid” et que quelque temps avant que ses promoteurs ne fassent leur proposition, le board de la CEB avait déjà mis au tiroir un projet de centrale sur le site de Pointe-aux-Caves .

Source: http://www.lemauricien.com/article/centrale-denergie-charbon-la-plate-forme-citoyenne-pas-surprise-la-posture-du-mmm