Bataille légale: Alain Nayna remporte une première manche contre CT Power

«Avec ce jugement favorable, on pourra relancer le système judiciaire pour contrecarrer la centrale à charbon», lâche Alain Nayna. Ce dernier compte réclamer une révision judiciaire de la décision de l’Environment Appeal Tribunal qui a sommé le ministère de l’Environnement à aller de l’avant avec le projet CT Power.  C’était en 2012. Et la Cour suprême vient d’accorder l’autorisation à Alain Nayna d’aller de l’avant.

>Ecoutez la réaction d’Alain Nayna après le verdict de la cour

En fait, le Conseil des ministres avait, le 14 janvier 2011, refusé d’accorder un permis d’Environment Impact Assessment (EIA) aux promoteurs de la centrale à charbon. Cela, en raison des risques liés à l’environnement notamment. Mais les promoteurs ont alors fait appel à l’Environment Appeal Tribunal. Et cette instance a estimé que le ministère de l’Environnement doit accorder un permis EIA à CT Power.

Source: http://www.lexpress.mu/node/247717